30465933

 

Eh bien oui, comme sa copine Odette, vous aviez deviné, pour la plupart d'entre vous, que Micheline est amoureuse, évidemment! De toute façon, que peut bien faire une jeune fille enfermée dans un pensionnat sinon rêver au prince charmant, hein, franchement? icon_wink

Pour faire connaître ses sentiments à l'homme de ses rêves, elle décide donc de lui envoyer un SMS une carte postale pour sa fête, bien sûr! Quoi de mieux dans les années vingt, sans téléphone ni internet, que le courrier postal pour déclarer sa flamme, n'est-ce pas?


 Carte_St_Eloi

Cliquez ICI pour voir l'image en plus grand.

 

Cette fête, c'est la St-Eloi, qui tombe le 1er décembre. La voici donc la fameuse carte - achetée par hasard en brocante en même temps que la précédente - que Micheline a posté à Eloi Fréville, le jeune homme qui fait battre son coeur et qui habite St-Valéry-sur-Somme, situé à 25 km de Gamaches où se trouve son pensionnat. Pas de timbre ni de cachet de la Poste pour nous donner une idée de la date, mais la carte a dû être postée la veille de la St-Eloi, donc un 30 novembre (sans doute en 1925, comme la carte d'Odette) car non seulement la Poste délivrait le courrier du jour au lendemain à l'époque mais, en plus, il y avait même plusieurs levées chaque jour!

Carte_St_Eloi___dos

Cliquez ICI pour voir l'image en plus grand.

 

Au dos, Micheline adresse une déclaration très romantique (Charline, tu vas craquer, j'en suis sûre!) à celui qu'elle aime en secret jusqu'alors...


Cher ami,

Je ne puis laisser passer ce beau jour sans vous envoyer mes souhaits de bonne fête et par la même occasion vous ouvrir mon coeur en vous disant combien votre souvenir m'est doux et combien je suis heureuse lorsque j'ai le bonheur de vous rencontrer.

Je vous envoie mes plus doux baisers et mon coeur si vous voulez l'accepter?


D'après ses mots, nous pouvons en déduire qu'ils se connaissent déjà et se rencontrent de temps à autre visiblement mais, comme il n'a toujours pas fait le premier pas, elle en a peut-être assez d'être dans l'incertitude et a décidé de lui avouer son amour la première. C'aurait sans doute été impensable 10 ou 20 ans plus tôt mais la Grande Guerre a au moins eu pour mérite de libérer quelque peu les femmes qui prennent désormais davantage d'initiatives.

Voilà donc le secret de Micheline que son amie Odette avait deviné, mais une nouvelle question se pose maintenant: comment le fameux Eloi a-t-il réagi en recevant cette déclaration d'amour? Eh bien, une 3ème carte, toujours issue du même paquet, nous éclaire à ce sujet...

 

Carte_Ne_dites_plus_rien

Cliquez ICI pour voir l'image en plus grand.

 

Envoyée cette fois-ci par Eloi à Micheline Miellot, elle ne laisse aucun doute sur les sentiments du jeune homme vis-à-vis de celle-ci!

 

Carte_Ne_dites_plus_rien_dos

Cliquez ICI pour voir l'image en plus grand.

 

Le texte écrit à l'encre violette a un peu pâli avec le temps et n'est pas aussi lisible que la carte de Micheline. Le voici retranscrit:

 

Chère Micheline,

Je t'envoie mes meilleurs baisers et espère te voir dimanche.

Celui qui t'aime et t'adore,

ton chéri, Eloi.


Ouf, nous voilà rassuré(e)s! Eloi avait répondu favorablement à la déclaration que lui avait faite Micheline. Ils sont plus proches maintenant, peut-être même fiancés, car ils se tutoient désormais. Par contre, comme ils ne sont pas encore mariés, ils vivent encore séparés l'un de l'autre. Nous apprenons au passage que Micheline habite Le Translay, dans la Somme (80) à 31km de St-Valéry-sur-Somme, où Eloi réside.

Voilà, en ce qui concerne mes cartes postales, l'histoire s'arrête là mais rien ne vous empêche d'imaginer la suite!icon_smile

 

240_BridesWS89

Bonne journée et à bientôt!

Gaëlle