102

 

Si elle avait vécu plus longtemps, ma grand-mère maternelle aurait eu 100 ans cette année mais le destin en a décidé autrement et, après avoir travaillé toute sa vie à raccommoder de la dentelle dans une fabrique de Calais, elle est décédée en juin 1990.

Je n'avais alors que 22 ans et je ne m'intéressais pas encore vraiment aux travaux manuels à l'époque - même si je tricotais déjà depuis plusieurs années - mais, fort heureusement, mes parents ont récupéré le contenu de sa boîte à couture et l'ont mis de côté.

 

Boite_couture_Simonne_1

 

Il y a quelque temps, ils me l'ont proposé et je le garde pour l'instant dans une petite boîte en bois achetée dans le commerce. J'envisage de la personnaliser par la suite, mais je ne sais pas encore trop comment...

 

Boite_couture_Simonne_2

Boite_couture_Simonne_3

 

A l'intérieur, c'est un joyeux mélange de bobines et de boutons et, dans ce bric-à-brac, on remarque ça et là un accessoire plus intéressant...

 

Boite_couture_Simonne_contenu1_

 

... comme cette petite boîte en métal cabossée, au couvercle partiellement effacé, qui devait contenir des médicaments à l'origine, ce carnet à aiguilles en forme de panier (réédité depuis par Sajou) et ce tricotin "champignon" sur lequel je m'entraînais lorsque j'étais petite...


Boite_couture_Simonne_contenu2

 

Il y avait aussi ces deux étuis en métal un peu rouillé - l'un contenant uniquement des aiguilles et l'autre cachant deux bobines de fil - et une mini-bouteille publicitaire d'Evian dont la base en forme de dé se dévisse et qui recèle là aussi deux bobines de fil et une aiguille.

Tout cela a surtout une valeur sentimentale, il faut bien l'avouer, mais je suis ravie d'en avoir hérité à mon tour, avant de le transmettre plus tard, sans doute à ma fille qui semble déjà, du haut de ses 4 ans et demi, s'intéresser à tout ce qui touche aux fils et aux tissus. Pourvu que ça dure!

 

 

Merci pour vos visites et commentaires et bon mercredi à tou(te)s!

gaelle01chezcloe